Ueli in Himalaya

Son terrain de jeu c'était l'Eiger : il s'était installé à Interlaken depuis plus de 20 ans pour être tout près...

Ueli a gravi 43 fois la face nord de l'Eiger !

Les videos réalisées à cette occasion (voir ci-dessous) le montrent courir dans les pentes, gravir des ressauts en dry-tooling, le pied ou la panne du piolet rippant quelquefois témoignant d'un mental hors du commun et d'une maitrise exceptionnelle : les difficultés de l'Eiger étaient largement en-dessous de ses capacités.

Au retour de sa première ascension de vitesse de la face Nord de l’Eiger, en 2007, il avait senti qu’il pouvait économiser du temps sur les 3 h 54 qu’il avait établies.
Il avait alors étudié chaque section, chaque mouvement de la voie Heckmair.
Ueli avait optimisé son poids aussi (son équipement était réduit de 4 kilos et son régime ainsi que son entraînement intense pendant l’année lui ont fait perdre 5 kilos).

En 2008, il y retourne et gagne presque une heure par rapport à l’année précédente :

«En étant plus léger, tu économises beaucoup d’énergie et de temps. Descendre en-dessous des deux heures sur cette ascension est possible, mais il faudra bien sûr prendre plus de risques.»

 

Pour se préparer à ses ascensions en Himalaya, l'été 2015 il grimpe 82 sommets de plus de 4 000 mètres en réalisant les liaisons à pied ou en VTT, ses temps laissent réveur :
- 119 756 m de dénivellé positive,
- 1 945 kms parcourus pour effectuer les liaisons en 353 heures ...


Son entrainement était très professionnel recourant au services de coach sportifs - son préparateur physique lui concocte notamment des séances de côtes de 3×1700 m de dénivelé positif ou encore des compétitions de Trail running afin de travailler sa vitesse.

 

Ueli Steck nous a quitté ce 30 avril 2017 au Népal sur les pentes du Nuptse....
Il a glissé faisant une chute de plus de 1 000 mètres alors qu'il était en phase d'acclimatation.
Comme Lionel Terray, Patrick Berhault ou Eric Tabarly il disparait dans une séquence d'entrainement normale.

Le monde de l'alpinisme est en deuil, sa disparition sur une pente de l'Himalaya en préparation d'un nouvel exploit nous frappe d'une profonde tristesse et laisse un grand vide.

Son projet était de gravir sans oxygène l'Everest par l'arrête ouest, monter par le couloir Hornbein que plus personne n'a parcouru depuis le premier passage en 1963 (c'est aussi ce couloir que projetait de rider le talentueux alpiniste Marco Sifredi en snowboard disparu lui aussi sur les pentes de l'Everest) , descendre par le col sud puis tirer droit sur le Lhotse.

Voir la video ci-contre ou il termine en disant que ce serait un succès sauf s'il n'en revient pas ....

Les télescopes en action à la Kleine Scheidegg

Ueli Steck climbing Eiger

Ascension majeure :

Quintessence de son niveau la solitaire de la face sud de l'Annapurna en 2013 : 2 500 m de difficultés en glace et rocher, 12 kms de large !

Il reprend et finit la voie Lafaille ou disparut le grand alpiniste Pierre Béghin.

Ueli termine cette voie sur les 600 mètres restants pour atteindre le sommet, et réalise la première intégrale et en solitaire en 28 heures en frôlant la mort.
Il en reviendra marqué.

!La polémique sur l'absence de preuve de cette ascension est à la fois indigne de son éthique et sujette à caution : le chef des sherpas a par ailleurs confirmé l'avoir aperçu 200 mètres sous le sommet.
Ueli oeuvrait pour ses projets et n'avait pas besoin de la reconnaissance des autres ce qui ne lui a pas fait que des amis...

Après cet exploit hors du commun, il traversera une période de quasi dépression : il a atteint un tel niveau qu'il ne lui reste plus beaucoup de challenges.

il se tourne alors vers les quelques premières restant à ouvrir sur les 14 8000 dont les enchainements restent à faire.

 

 


Il n'a de cesse d'améliorer ses records pour aboutir à 2 h 22 minutes alors que la durée moyenne d'ascension de la face nord est de 2 jours !

Son pouls au repos était de 35 pulsations minute, pour son record à l'Eiger, il grimpe à une vitesse de 700 m / heure et un rythme cardiaque de 156...
1ère solo Annapurna Sud par Ueli Steck
Ueli Steck - Eiger
Ueli Steck

Qu'est-ce qui le rendait si attachant ?
Son immense curiosité,son humilité, sa gentilesse, son extraordinaire mental.

Sa vie était vouée à l'alpinisme de haut niveau en solitaire, il y mobilisait toute son énergie mentale et physique.

Il faisait totalement sienne la devise olympique

"Citius – Altius – Fortius »

(plus vite, plus haut, plus fort).


Cet homme modeste, charpentier de formation, a voué son existence et mis toutes ses forces au service de sa passion.

"Everybody needs to dream and a dream without a plan is just a wish" Ueli Steck
Ueli selfie
Ueli running on snow

Quel palmarès !

Voies ou sommets réalisés en solo

2004 : Wendenstöcke/voie Excalibur
2005 : Cholatse et Tawoche (Himalaya), première ascension en solo
2006 : Face nord de l'Eiger/voie The Young Spider
2010 : Face nord des Droites/voie Ginat, amélioration du record de Christophe Profit
2011 : Cho Oyu (8 201 m)

Voie réalisées en escalade libre

2008 : Face Nord de l'Eiger/voie Pacienca 8a/5.13b, première ascension en escalade libre
2009 : El Capitan/voie Golden Gate 8a/5.13b


Speed Climbing

Ueli a été quasiment le leader de cette discipline - quelques repères incroyables :

- 2004 : Faces nord de l'Eiger, du Mönch et de la Jungfrau, en un temps record de 25 h avec Stephan Siegrist
- 2008 : Face nord des Grandes Jorasses/voie Colton-McIntyre, en un temps record de 2 h 21 à vue
- 2009 : Le 13 janvier, face nord du Cervin par la voie Schmid en 1 h 56 à vue
- 2011 Shishapangma : 6000 m à 8013 m vitesse verticale positive : 210 m/h - solo en 10 h 30 !
- 2015 Lobuche Peak : 4200 à 6 000 m 740 m/h
- 2015 Face nord de l'Eiger 2 h 22 minutes: approche : 695 m/h descente : 1500 m/ h !

 

Droits réservés - Rights reserved
Les principales distinctions qu'il a reçu:

- Eiger award en 2008

- Piolet d'or 2009 avec Simon Anthamatten pour leur première de la face nord du Tengkampoche (6 500 mètres) au Népal

- Karl Unterkircher Award en 2010 (pour la voie Schmid sur la face nord du Cervin, le Golden Gate sur El Capitan et les voies normales de Garsherbrum II (8035 m) et le Makalu la même année .
17ème Piolets d'Or
Nomination aux 17ème Piolets d'Or

Hommage personnel

J'ai eu l'honneur de le rencontrer en 2008 lors d'une conférence à Chamonix avec Christophe Profit.
Il m'a dédicacé une de ses photos.

Son intervention et les quelques mots que nous avons échangé étaient empreints d'une grande humilité et d'une extrême courtoisie - respect ...



En mémoire de cette brève rencontre et du formidable homme qu'il était, cette page lui est dédiée.

 

Les photographies de cette page proviennent du site officiel d'Ueli

Uelick Steck on video Ueli Steck Dédicace Ueli Steck Pour son humanisme et sa générosité, il fut nominé en 2009 aux 17ème Piolets d'or avec Simon Anthamatten pour le secours qu'ils firent alors qu'ils tentaient la face sud de l'Anapurna : une cordée prise dans la temête :

le Roumain Horia Colibasanu est sauvé alors que l’Espagnol Inaki Ochoa de Olza (12 des 14 sommets de plus de 8000 mètres à son actif) décède dans les bras d'Ueli d’un oedème pulmonaire à 7500 mètres..
.
Ueli Everest Project